Comment réussir son auto formation au développement web en deux fois moins de temps ?

Le métier de développeur Web est relativement récent, mais déjà très prisé en ce moment, du fait d’une forte demande. Le langage informatique n’est  pas du tout facile, c’est pourquoi une formation de quelques semaines ne permet pas de devenir un expert. Mais il existe des formations rendant tout à fait possible d’apprendre le déchiffrage et l’écriture des lignes de code en quelque temps.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE

Faites vous connaitre, partager et trouvez des opportunités !

Découvrir les notions basiques de la programmation

De prime abord, toute personne qui se lance à la chasse aux trésors qu’est la lecture des codes doit beaucoup se documenter. Lorsqu’on n’a aucune expérience dans le domaine, il faut lire des tonnes de documents et visionner des heures de vidéos sur la question. Heureusement, le nombre de ressources d’apprentissage gratuites ou payantes mises en ligne a explosé, ce qui fait une concurrence sérieuse pour les écoles web spécialisées dont les frais de scolarité sont plus conséquents. L’e-learnig autodidacte et les formations 100% web présentent l’avantage de développer les capacités intuitives de l’apprenant. Il existe des tutoriels théoriques, autant que des tutoriels pratiques permettant directement de s’exercer. De nombreuses aptitudes devront être recherchées systématiquement, telles que le fait d’améliorer la lisibilité et la qualité de son code ; apprivoiser le fonctionnement des namespaces qui permettent de créer une hiérarchie virtuelle pour organiser les classes, interfaces, fonctions, etc. Ces cours incluent des sessions Skype  et des travaux pratiques. Après la grammaire des codes, l’on enchaîne sur des chapitres traitant des fonctions et des boucles. Il faut également apprendre à sécuriser et à héberger un site internet. Mais l’apprenant doit avoir le sens de l’organisation et du séquençage des cours qu’il suit, pour ne pas créer une anarchie monumentale dans son cerveau.

Des sites d’apprentissage pour les autodidactes

Il n’est pas obligatoire d’être diplômé pour s’auto-former et acquérir des bases en tant que développeur web. En réalité, de l’avis des recruteurs, la formation continue et les compétences pratiques valent mieux qu’un parchemin. De nombreux sites permettent aux internautes d’apprendre les fondamentaux, tels que Code.org, Codeacademy, Codecombat, etc. Le site Openclassrooms propose des cours certifiés sur les langages Java Script, CSS3, PHP,  html5, qui sont censés en quatre semaines environ, conférer au novice au moins le minimum de compétences d’un développeur web professionnel. Certains sont présentés en français, d’autres en anglais. Openclassroms.com est payant, contrairement au site apprendre-html.3w.fr (de la 3w academy) qui lui, est gratuit. Il ne présente pas de vidéo, donc il faut de la patience pour l’apprivoiser. Les MOOC (Massive Open Online Courses) constituent aussi une bonne solution. Un peu plus interactifs, ils compensent un peu le déficit de chaleur humaine des cours en ligne. Ce sont des cours hebdomadaires diffusés en vidéo, accompagnés d’une plateforme web où les étudiants peuvent échanger entre eux. Cela leur permet de partager les infos utiles, les liens, tutoriels et vidéos dénichés ça et là.  

En somme,  en apprenant le métier de développeur web en autodidacte,  il est possible d’acquérir des bases appréciables du codage, à condition de s’armer d’une bonne dose de volonté et de courage.

Leave a Reply