7 manières de merder sur ça recherche de développeur associé (CTO)

Bon nombre d’entrepreneurs préfèrent s’entourer de personnes ayant des connaissances techniques, telles que les développeurs CTO. Grâce à leurs connaissances et à leurs expériences, ceux-ci pourront aider les chefs d’entreprise à aller au bout de leurs ambitions. Intégrer un CTO peut donc constituer un réel avantage pour votre société tech. Mais attention tous les CTO ne se valent pas. C’est la raison pour laquelle on vous présente ici, les 7 erreurs les plus courantes qui feront merder votre recherche.

1- Ignorer ce qu’est réellement un CTO

Penser que le CTO, c’est seulement un professionnel qui ne fera que vous parler en termes techniques, c’est la première manière de foirer votre recherche. Si vous n’avez aucune idée concrète de ce que doit être le CTO, ce qu’il doit représenter, vous pourrez être certain que vous ne trouverez pas le bon. Et un bon Chief Technical Officer doit être compétent en technique, pouvoir proposer des solutions pertinentes et efficaces. Gardez cela à l’esprit, sinon c’est l’échec assuré.

2- Ne tenir compte que des capacités techniques du CTO

Oui, être un bon CTO, cela demande de la technique. Mais cela ne veut pas dire que vous devez uniquement vous focaliser sur cela. Vous devez veiller à ce que la personne que vous recrutez soit flexible, ouverte d’esprit et humble. Ce qui lui permettra de remettre en question son travail. Vous focaliser uniquement sur les compétences techniques, fera aussi merder votre recherche.

3- Ne pas poser les bonnes questions à votre potentiel collaborateur

L’entretien est le moment idéal pour poser les bonnes questions à votre futur CTO. Une des meilleures questions, c’est de chercher à savoir quelles sont les motivations de votre CTO. Si vous ne prenez pas en compte les réponses à cette question, vous serez bien déçus plus tard. La motivation peut en dire long sur le genre de CTO que vous aurez.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTE

Faites vous connaitre, partager et trouvez des opportunités !

4-      Mettre en avant les affinités

Votre meilleur ami vous a recommandé son cousin comme CTO. Au nom de l’amitié, vous allez l’accepter ? Encore une excellente manière de foirer votre recherche. Les sentiments n’ont pas de place en affaire. Alors, si la personne n’est pas compétente ou motivée, ne la prenez pas sous prétexte des liens d’affinité.

5-      Ne chercher que des candidats  expérimentés

Une erreur que font les recruteurs, c’est de ne chercher que des candidats très expérimentés. Non seulement cela vous reviendra mais cher, mais ce sera aussi le moyen parfait pour passer à coté des jeunes talents.

6-      Ne pas tenir  compte des besoins de votre futur CTO

Les bons CTO sont attirés par les challenges. Si vous ne faites pas des propositions innovantes et challengeantes, soyez sûr que vous n’attirerez pas les  bons CTO. Ces derniers se fient surtout à la pertinence ou non du projet et aux défis qui y sont liés.

7-      Oublier la phase d’essai

Même si votre CTO a l’air parfait, ce n’est qu’en l’essayant que vous pourrez en être certain. Il faudra donc  prévoir une phase d’essai avant de démarrer le contrat de travail. Négliger cette phase d’essai, c’est préparer votre échec.

Leave a Reply